Comment remonter la pente quand on n’a pas obtenu le job de ses rêves

Ca vous est déjà arrivé de trouver le job de vos rêves, le job idéal, de postuler et de ne pas être pris ? Quelle déception !

D’autant plus quand, pendant l’attente interminable de la réponse, vous n’avez pas pu vous empêcher de vous projeter dans cette vie merveilleuse que vous miroitiez ! Oui mais voilà, ce n’est pas vous qui avez été choisi et vous ressentez comme un grand vide; votre confiance en vous en a pris un sacré coup et vous vous demandez maintenant si vous allez trouver la force de rebondir face à cet échec. Mais si, bien sûr ! Voici 3 clés pour y parvenir :

 

1/ ACCEPTER

changer-de-travail

Photo by Danilo Batista on Unsplash

 

Pour sortir la tête de l’eau, la première chose à faire est d’accepter. Oui mais vous allez dire « facile à dire mais pas à faire ». Pas si sûr. Vous pouvez néanmoins essayer d’intégrer les petites pensées qui vont suivre pour vous rebooster :

La vie ne nous veut que du bien

Mais oui, la vie nous veut que du bien ! C’est bien pour ça qu’on dit les épreuves qui sont mises sur notre route sont là pour nous faire avancer et pas pour nous saboter ! Si Madame La Vie a estimé que ce n’était pas le job fait pour vous ou tout simplement que ce n’était pas le moment, acceptez-le. Elle a sûrement une bonne raison, qui vous dépasse certes, mais ne cherchez pas à savoir laquelle. Ca ne sert à rien à part vous tourmentez encore plus. Si ça s’est passé comme ça, c’est que ça devait être comme ça. Un point c’est tout.

Quand la vie vous refuse quelque chose, c’est qu’elle vous prépare autre chose de mieux.

Une fois qu’on a pris conscience que la vie ne nous veut que du bien, dites-vous aussi qu’elle ne vous laisse pas, là, seul avec vos rancoeurs. Non. Elle vous a préparé quelque chose de meilleur. Alors dans cet optique, il devient plus facile de se dire que ok, ce job parfait vous a été refusé mais c’est parce qu’il y en a un autre bien mieux qui vous attend !

 

2/NE PAS S’AUTO-SABOTER

changer-de-job

Photo by Olena Sergienko on Unsplash

Quand on passe à coté de notre job idéal, notre confiance est mise à rude épreuve et il est très facile de tomber dans le piège de l’auto-sabotage. Vous savez, ce sont les phrases du genre : « je suis nulle », « je n’y arriverai jamais ».

Stop. Ne succombez pas à la tentation de vous infliger tout ça ! D’une, ce n’est pas vrai, et de deux, ça ne sert à rien, voire même pire, ça vous dessert ! Laissez-moi vous le prouver :

Nos pensées négatives nous saccagent

Je n’ai rien inventé. Les plus grands penseurs sont nombreux à l’évoquer : les pensées négatives ont un effet négatif sur notre estime, notre confiance, notre bien-être et nos réussites futures. A force de se les rabâcher, elles finissent pas devenir réalité. Notre cerveau est docile et obéit à ce qu’on lui dit. Si vous vous répétez sans cesse que vous n’y arriverez pas, vous allez finir par effectivement ne pas y arriver ! Et l’explication est simple et logique : vous avez réussi à convaincre votre mental de votre incapacité. Il ne va donc pas vous pousser à oser de nouvelles choses et donc inévitablement, vous ne parviendrez pas à vos fins ! A méditer.

A l’inverse…

Rien n’est perdu car ce qui est formidable dans ce puissant outil que sont nos pensées, c’est que ça marche dans les 2 sens ! Autrement dit, si à partir d’aujourd’hui, vous décidez que plus jamais, vous ne vous auto-saboterez et qu’au contraire, vous cultivez les phrases positives à votre égard du genre : « je vais y arriver », « j’ai toutes capacités pour atteindre mes objectifs », et bien vous y arriverez ! Vous avez le pouvoir ! Et ce n’est pas Boudha qui va me contredire.

Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. Boudha.

Il y a un film très connu qui traduit à merveille ce concept et que je vous invite à voir ou à revoir : c’est le film Rasta Rocket. Souvenez-vous, devant le miroir….C’est le genre de film qui peut paraître banal voire enfantin mais qui en fait, véhicule tout un tas de valeurs extrêmement reboostantes comme la pensée positive donc, mais aussi la motivation à toute épreuve, la différence, la persévérance, le courage, etc…

pensée-positive

D’ailleurs, si vous êtes à la recherche de films inspirants, je vous conseille aussi le film Sans plus attendre. J’en parle dans l’article La liste de mes envies

3/ REBONDIR EN PARTANT SUR UN NOUVEAU PROJET

reconversion-professionnelle

Photo by Olena Sergienko on Unsplash

Troisième clé pour remonter la pente quand on n’a pas obtenu le job de ses rêves : se donner à fond dans un autre projet. Alors oui, au départ, vous allez peut-être devoir vous mettre un coup de pied au derrière, mais vous allez aussi vite vous rendre compte que finalement, c’est très salvateur. Vous allez prendre conscience que votre premier « échec » vous aura donné des clés précieuses pour la suite.

Vous savez maintenant parfaitement ce que vous voulez

Vous avez été très en colère de ne pas avoir ce job ? Et bien servez vous de cette colère comme guide. Nos émotions sont de précieuses alliées qui nous aident à trouver la bonne direction. C’est notre boussole. Si ça vous a tant mis en colère, c’est probablement que vous vous rapprochiez de votre idéal. Avant d’être recalé, vous ne le saviez pas…ou tout du moins pas autant… C’est maintenant que vous constatez dans quel état ça vous a mis, que vous pouvez en être certain. Vous savez donc maintenant exactement quelles vont être vos prochaines actions. Vous allez atteindre votre but beaucoup plus rapidement avec l’esprit clair.

Vous devenez inarrêtable !

Il ne vous reste plus qu’à foncer ! Mettez-vous immédiatement à la recherche du nouveau job de vos rêves (parce qu’il y en a plein d’autres !). Vous avez énormément appris de cette expérience. Vous avez renforcé votre force mentale et ça vous permettra d’avoir le job idéal la prochaine fois. Il se pourrait même que vous vous disiez : « heureusement que je n’ai pas eu le précédent ! ».

Réagissez maintenant !

La vie veut vous aider. On le sait maintenant.  Donc  si elle voit que vous n’arrivez pas à surmonter cette épreuve, elle risque de vous en infliger une autre, peut-être pire, pour vous aider à digérer la dernière.  Vous avez envie d’une autre épreuve douloureuse ? Non bien sûr. Alors, on se ressaisit, on arrête de ruminer et on y va ! Faites confiance en ce que la vie vous réserve !

 

Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends.

Nelson Mandela

Exprimez clairement vos attentes pour ne plus être déçu

Ce qu’on appelle la déception, c’est ce décalage entre ce qu’on espère d’une situation et ce qui se passe réellement… Et si on s’efforçait d’être plus clair sur ce qu’on espère, autrement dit nos attentes ? Ne serait-ce pas une bonne solution pour diminuer le risque d’être déçu ? On a peut être parfois trop tendance à croire que les autres sont censés deviner ce qu’on pense. On a fait des sous-entendus, on s’est comporté de telle ou telle manière …mais souvent, ça ne suffit pas. Mieux vaut être complètement clair. Vous voulez quelque chose : DITES-LE ! Lors de votre futur entretien, donnez-vous l’objectif d’exprimer clairement que vous souhaitez le job à tout prix. Vous pouvez même rajouter que vous n’aimez pas être déçu et que vous n’aimez pas non plus décevoir…

POUR FINIR

N’oubliez pas que vous n’êtes pas moins bien que les autres et que vous avez autant que quiconque les capacités pour réaliser vos rêves, et je dirais même, plus, maintenant que vous avez pris conscience que la vie ne vous veut que du bien ! J’ai hâte de lire vos commentaires !

 

 

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments